transparent

Ptérocarier
ou Noyer du Caucase, Pterocarya fraxinifolia

arbre de la famille des Juglandacées (Noyer).

Étymologie : du grec pteron, "aile", et karion, "noix".
Origine : Caucase, Chine, Japon. Le Ptérocarier a été introduit par André Micheaux, jardinier de Louis XVI, en 1782. Les premiers exemplaires furent plantés à Trianon, à Versailles, et au jardin des plantes de Paris.
Taille maximale : 30 m. Sa croissance est rapide (12 m en 20 ans).
Port (arbre isolé) : houppier large.
Écorce : crevassée, noire, semblable à celle des noyers.

Feuilles caduques, très grandes (60 cm maximum), imparipennées. Les folioles sont finement dentées et légèrement gondolées.

Fleurs : longues guirlandes de 30 cm, sur lesquelles se greffent des petites fleurs insignifiantes, verdâtres, en juin.

Fruits : noix ailés de 0,5 cm, verdâtres, accrochées aux pédoncules des fleurs, en septembre.
Utilisations : arbre d'alignement de rues, qui présente le défaut de pousser ses racines en surface, au point de défoncer les trottoirs. On l'évite désormais.

Ptérocarier de Chine, Pterocarya stenoptera

Origine : Chine, introduit en France au XIXesiècle.
Fleurs : en chatons, moins longs que chez le Ptérocarier du Caucase.
Fruits : ailés, en longues guirlandes, apparaissant en septembre, comme chez le Ptérocarier du Caucase, mais un peu plus petits.


         Cliquer ici pour d'autres images de la photothèque

Voir les sujets du forum sur cet arbre

ajouter votre commentaire

notez les arbres/arbustes

écrire ou rejoindre les amis des arbres
     · Plan du site · Glossaire · Forum · Liens ·
     
· ajouter aux favoris · l'auteur · Contribution · livre d'or · Les passions, voyages, 1500 poèmes, La Fontaine
Copyright© 2000 · 2020 - Le contenu est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - 2.0 France
Pas d’Utilisation Commerciale

Politique de confidentialité
         version anglaise -
Sécurité du site Web