transparent

Ptérocarier
ou Noyer du Caucase, Pterocarya fraxinifolia

arbre de la famille des Juglandacées (Noyer).

Étymologie : du grec pteron, "aile", et karion, "noix".
Origine : Caucase, Chine, Japon. Le Ptérocarier a été introduit par André Micheaux, jardinier de Louis XVI, en 1782. Les premiers exemplaires furent plantés à Trianon, à Versailles, et au jardin des plantes de Paris.
Taille maximale : 30 m. Sa croissance est rapide (12 m en 20 ans).
Port (arbre isolé) : houppier large.
Écorce : crevassée, noire, semblable à celle des noyers.

Feuilles caduques, très grandes (60 cm maximum), imparipennées. Les folioles sont finement dentées et légèrement gondolées.

Fleurs : longues guirlandes de 30 cm, sur lesquelles se greffent des petites fleurs insignifiantes, verdâtres, en juin.

Fruits : noix ailés de 0,5 cm, verdâtres, accrochées aux pédoncules des fleurs, en septembre.
Utilisations : arbre d'alignement de rues, qui présente le défaut de pousser ses racines en surface, au point de défoncer les trottoirs. On l'évite désormais.

Ptérocarier de Chine, Pterocarya stenoptera

Origine : Chine, introduit en France au XIXesiècle.
Fleurs : en chatons, moins longs que chez le Ptérocarier du Caucase.
Fruits : ailés, en longues guirlandes, apparaissant en septembre, comme chez le Ptérocarier du Caucase, mais un peu plus petits.

Voir les sujets du forum sur cet arbre

ajouter votre commentaire

notez les arbres/arbustes

écrire ou rejoindre les amis des arbres
     · Plan du site · Glossaire · Forum · Liens ·
     
· ajouter aux favoris · l'auteur · Contribution · livre d'or · Les passions, voyages, 1500 poèmes, La Fontaine
Copyright© 2000 · 2018 - Le contenu est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - 2.0 France
Pas d’Utilisation Commerciale
         version anglaise -