transparent

Bélombra, Phytolacca dioica

Étymologie : du grec phyton, "plante", et du persan laq, "laque" en allusion à la couleur carmin du jus du fruit de certaines espèces. Le mot "dioica" rappelle la séparation des fleurs sur des pieds mâles et femelles. Bélombra vient de "bella ombra" en raison de sa cime dense, qui fournit un bel ombrage. Il est très présent en Corse comme arbre d'ornement.
Origine : Amérique du Sud. Grandes feuilles ovales entières.
Habitat : le Bélombra apprécie un emplacement exposé au soleil ou de mi-ombre.
Rusticité : zone 9 (il supporte le froid jusqu'à - 7°C).
Durée de vie : plus de 100 ans.
Croissance : rapide.
Taille maximale : 15 m.
Port : houppier en boule.
Tronc droit.
Écorce : lisse (comme celle du hêtre).
Feuillage persistant ou semi-caduc selon le climat. Feuilles simples, de 12 cm sur 5 cm, ovales, pointues (acuminées) et pétiolées. Dessus vernissé.
Fleurs en grappes pendantes en mai-juin. Couleur: blanc-vert.
Fruits en grappes. Baies charnues jaunâtres puis pourpres.
Méthodes de multiplication : semis
Toxicité : Les baies du Bélombra américain, Phytolacca americana,contiennent des substances toxiques.

Utilisation : arbre d'ornement à planter en climat doux car il craint les forts gels. Il supporte les bords de mer. Éviter de le planter trop près d'une maison. Ses racines, comme celles du laurier ou de l'eucalyptus, peuvent détruire des canalisations.
Les fruits donnent un colorant carmin (d'où le nom latin).
Enfin, son bois est léger et manque de densité.


     · Plan du site · Glossaire · Forum · Liens ·
     
· ajouter aux favoris · l'auteur · Contribution · livre d'or · Les passions, voyages, 1500 poèmes, La Fontaine
Copyright© 2000 · 2018 - Le contenu est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - 2.0 France
Pas d’Utilisation Commerciale
         version anglaise -